dinard

Eugénisme ou résistance

Marion 2016 04 08L’hommage à Marguerite Beaumatin, Marion l’a chanté avec émotion et talent ce samedi 9 avril 2016, en présence de nombreux membres de sa famille,  de représentants de diverses organisations et de dinardaises et dinardais soucieux de préserver sa mémoire.  En présence également d’une adjointe à la mairie qui a fait un discours de circonstance.  L’occasion de signifier à nos élu-e-s que toutes les résistances ne sont pas forcément à l’image de celle qui a guidé Marguerite tout au long de sa courte existence.

Comment ne pas s’indigner en effet qu’en l’état actuel des choses rien dans la ville -hormis sa tombe- ne rappelle la vie exemplaire de cette dinardaise d’adoption qui a payé de près de 10 mois d’internement son combat contre l’occupant nazi, combat qu’elle poursuivit jusqu’à la fin, épuisée par les souffrances et les privations.

Lire la suite

Après la « balade toxique » à Saint-Malo, Hypred-Seveso à Dinard.

Le Malotru y était

 De l’art de parler au bon peuple d’accidents qui - naturellement - ne peuvent se produire

De notre envoyé spécial, Dinard, le 5 novembre 2015 

On la fait, cette réunion publique, parce que c’est un exercice obligé, mais on perd notre temps, il n’y a aucun risque, puisqu’on vous le dit. Voilà, en substance, le message qu’était supposé livrer le savant aréopage qui accueillait ce jeudi 5 novembre dans les locaux du COSEC le public dinardais, élargi aux habitants de Pleurtuit, La Richardais et Saint-Lunaire, soit, potentiellement, près de 5 000 personnes concernées par le site. Seules, quelques dizaines d’entre elles étaient présentes à cette réunion de concertation. «  Non, pardon, d’information ! », Le sous-préfet eut tôt fait de rectifier son intéressant lapsus.

Lire la suite

Un drapeau pas très catholique...

…aux dires d’un directeur général des services de la mairie de Dinard, qui ne l’est pas vraiment (voir notre précédent article), mais qui fait comme si.

Drapeau2

Certes, le pavoisement des édifices publics ne fait l’objet d’aucune réglementation. Répondant à une association qui s’étonnait de voir cet emblème trôner au-dessus de l’espace public, ce DGS qui-ne-l’est-pas-vraiment, répond que l’Etat de la Cité du Vatican n’est pas un état catholique. Ni une, ni deux, Le Malotru, soucieux de sa réputation, s’est empressé d’y aller voir. Support territorial du Saint Siège de l’église Catholique, peuplé de catholiques certes (un peu plus de 900 au dernier recensement), dirigé par le Pape qui y exerce souverainement le triple pouvoir exécutif, législatif et judiciaire, certes, mais pas catholique…Elu lors d’un conclave par les cardinaux,  qui selon la tradition et les usages serait lui-même éclairé par la volonté divine de donner un successeur à l'Apôtre Pierre, le Vicaire du Christ, Evêque de Rome, certes, mais pas catholique. Du coup, le drapeau du Vatican accueille tout citoyen entrant dans notre bonne ville par la voie royale du Boulevard de la Libération. Catholique ou pas. Et que des croix, dit le DGS qui-ne-l’est-pas-vraiment, il en existe sur d’autres drapeaux…sauf que le drapeau du Vatican ne comporte pas de croix. Bref, un drapeau du Vatican, abritant le Saint Siège de l’Eglise Catholique  mais…qui-ne-l’est-pas-vraiment

 

Lire la suite

Tous contre le TAFTA le 10 octobre 2015

Le Collectif Citoyen anti-TAFTA a participé à la journée d'action internationale du 10 octobre : Distribution de tracts, signature de l'ICE et chanson sur le marché de Dinard le matin et devant l'office de tourisme de St-Malo l'après-midi. Bonne mobilisation, 300 tracts distribués, une cinquantaine de signatures nouvelles, franc succès pour la musique qui amenait les gens à s'approcher et à discuter, inscriptions à la craie grasse sur le sol malouin qui nous ont valu une remontrance policière...


et des photos :
https://plus.google.com/107799450986873147039/posts/bKF8toCevBz?pid=6204406392589223890&oid=107799450986873147039#photos/107799450986873147039

Un avenir qui roule pour vous

Alternatiba, « village des alternatives au changement climatique » a organisé une vélorution partie de Bayonne le 5 juin. Ce tour de France a traversé la Côte d’Emeraude ce 20 août et arrivera le 26 septembre à Paris. Notons son passage dimanche 30 août à Notre-Dame des Landes.

Lire la suite

Dans le rétroviseur (2) : dame de pique et dame de coeur

Cette rubrique a désormais pris son rythme de croisière au sein du Malotru. Quelques thèmes d’actualité y  sont apparus  dont on s’aperçoit au fil des mois  qu’ils s’inscrivent  dans la durée : L’Affaire Condor, le paradis fiscal de Jersey,  les condamnations de champions industriels locaux pour ententes économiques sur le dos des consommateurs, l’engouement de certains patrons de la région pour de nouvelles « techniques de gestion des ressources humaines »,  le développement du « globish » dans notre environnement urbain et, même, chez certains  politiciens du cru... Nous reviendrons donc sur ces thèmes  enrichis par les apports d’amis lecteurs que nous remercions ici pour leurs précieuses  contributions. D’autres sujets s’ajoutent et s’ajouteront, bien sûr, aux précédents.

L’actualité d’outre-Rance, par exemple, est du nombre...

Lire la suite

"ARG35AFG" ! Qui est-ce ?

Une nouvelle association s’est créée sur la rive gauche de la Rance, l'« Association Rive gauche 35 des Amis du Front de Gauche ». Lors de la conférence de presse organisée par les fondateurs, Le Malotru était présent en tant que media, et à l’occasion de cet article, nous saluons cette grande première.

 

L’association définit ainsi la place qu’elle souhaite occuper dans le paysage politique local :

Lire la suite

Le prix fort

Nous devons aujourd’hui nous confondre en excuses…Tiens, un alexandrin ! A quoi cela rime-t-il de commencer ce billet par un vers ? Il se trouve parfois que le hasard abuse. Encore un ! Bon, arrêtons là, on se lasse de tout, même des bonnes choses. Venons-en aux faits.

Lutter sans se lasser, se dépasser toujours. Association d’éducation populaire tournée vers l’action, le comité local Attac Saint Malo – Jersey avait souhaité, en accord avec le cinéma de Dinard « Les deux Alizés » organiser une projection-débat à partir du film d’Harold Crooks « Le prix à payer ». Quoi de plus opportun en  ces temps difficiles, que de s’intéresser à ces pays, ces îles, où les spéculateurs alliés aux politiques, font à coup de milliards des profits mirifiques. Zut, voilà que ça recommence…

 

Lire la suite