europe

Grèce : Une solidarité en acte à St Malo

Une solidarité en actes à Saint Malo

Ce mardi 17 novembre, une quarantaine de personnes étaient réunies à l’invitation du Collectif Malouin de Soutien au Peuple grec pour échanger avec Bruno Percebois, militant du collectif Solidarité France Grèce pour la Santé et en présence de Pascal Franchet, vice-président du CADTM (comité français pour l’annulation de la dette du Tiers-Monde) et président du collectif Bretagne Grèce Solidarité Santé. Les interventions des orateurs, puis le débat avec la salle ont permis d’apporter un témoignage précis sur la situation sanitaire en Grèce et de préciser des modalités d’action au plan local.Reunion grece

Lire la suite

Petits cabris à La Grande Passerelle, Saint-Malo

Le Malotru y était

Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant « l'Europe ! », « l'Europe ! », « l'Europe ! » mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien (De Gaulle, 14 décembre 1965).

 

Voix maitreDifficile d’ignorer qu’une soirée sur l’Europe, en présence de M. le Maire de Saint-Malo, avait lieu ce soir-là, 4 novembre, à la Grande Passerelle dans le cadre de la coopération désormais institutionnalisée avec la Maison de l’Europe. Mme Hutin, sa fondatrice était là, encore et toujours, jouant pleinement son rôle d’animatrice à l’optimisme insubmersible.Petit auditoire, il faut bien l’avouer malgré tous ces efforts. Un débat sur l’Europe n’attire pas les foules, n’attire plus les foules, devrait-on dire plutôt. Chat échaudé... Une quarantaine de personnes s’étaient déplacées pour écouter le conférencier, un certain Thomas. Leboulenger, jeune administrateur à la Commission Européenne, collaborateur du Commissaire européen à l’emploi. La plus jeune personne présente à cette soirée, d’ailleurs, et cela est significatif, c’était lui. L’Europe fait-elle encore vibrer la jeunesse ?  Pas davantage, on le comprend, en lui parlant d’emploi.

Lire la suite

ATTAC VU D’AILLEURS

WernerWerner est autrichien. Un jour, il fit escale à Saint Malo et en repartit marqué pour la vie. Sans doute l’air du large, ou les fruits de mer, ou les deux lui manquaient-il un peu dans son pays natal, et depuis lors, sautant  les montagnes et défiant les kilomètres, il n’a eu de cesse d’y revenir régulièrement. Attacien lui-même, il apprit, au hasard d’une rencontre, l’existence de notre comité local. Et comme un fait exprès, son séjour cette année a coïncidé avec notre assemblée générale. Profitant d’une manière éhontée de sa gentillesse et de sa maîtrise du français, Le Malotru s’est empressé, micro en main, de mettre en regard son témoignage sur les combats d’Attac Autriche et l’actualité de notre comité local.

Lire la suite

Marche ou crève !

Dans ses déambulations de l’été, plus ou moins erratiques,  Le Malotru, toujours l’œil aux aguets et la plume au vent marin, est tombé en arrêt devant le point d’information Europe  placé dans le hall de cette grande passerelle tendue vers un avenir radieux -du moins si l’on en croit la communication municipale sur le sujet- qui trône dans le « new center » de notre bonne ville de Saint Malo. Une publication au titre accrocheur a sollicité sa rétine généralement réticente aux écrits péremptoires : « L’Europe en marche n° 10 ».

Solsangrece

Lire la suite

La Bretagne solidaire du peuple grec

Sante greceLe 9 juillet dernier, plusieurs organisations de Bretagne, déjà impliquées localement au sein de collectifs de soutien au peuple grec, dont le collectif malouin,* ont décidé la mise en place d’un réseau régional Solidarité santé pour  aider le peuple grec à résister aux effets dévastateurs du nouveau mémorandum de « réformes » imposé au pays. Il y va de la survie de ce pays (berceau de la démocratie, soit dit en passant) que les français se mobilisent dans un vaste mouvement de soutien au peuple grec dans son bras de fer avec les institutions européennes et notamment les chefs d’états  allemands et français. La situation sanitaire est catastrophique* ; il est urgent de faire parvenir aux dispensaires et aux hôpitaux tout ce qui peut les aider à combattre la pénurie que l’austérité fait peser sur le système de santé.

L’association baptisée Bretagne Grèce Solidarité Santé est composée d’associations, d’organisations politiques, d’organisations syndicales et de personnes physiques. Elle a pour but de créer des solidarités actives en Bretagne et ailleurs, et de collecter des ressources financières, des matériels, des médicaments, des vaccins et tout autre produit permettant d'améliorer les conditions sanitaires du peuple grec.

 *Plus d’infos sur : https://solidaritefrancogrecque.wordpress.com/

 

COMMUNIQUE DU COLLECTIF MALOUIN DE SOUTIEN AU PEUPLE GREC

Dimanche 7 juillet au soir, un rassemblement des acteurs malouins de la solidarité avec le peuple grec était organisé Porte Saint Vincent pour saluer la victoire sans appel du non au référendum. La joie des participants n’a cependant pas occulté les dangers qui guettent le gouvernement grec face à l’acharnement des représentants de la BCE, du FMI et de la Commission Européenne, mais aussi des chefs d’états de plusieurs pays européens, plus désireux de mettre la Grèce au pas que d’aider la démocratie grecque à se reconstruire et d’exercer une véritable solidarité européenne. L’orateur a rappelé la nécessité de soutenir plus fortement que jamais le peuple grec dans le bras de fer qui l’oppose aux institutions financières et politiques européennes.

Manif coll grece

Lire la suite

Petite, mais déterminée

Manifestation de soutien au peuple grec le 20 mai à Rennes. Assistance peu nombreuse mais bien visible et déterminée. Le collectif malouin était bien représenté. Manif rennes 1

 

Soutenir la Grèce, avenir de l'Europe

Avant de faire retour sur la conférence-débat du 11 juin, le Collectif de soutien à la Grèce vous appelle à manifester samedi 20 juin à Rennes.

En cliquant sur les liens, vous accèderez aux textes.

Tract semaine europeenne grece

TAFTA dans la rue

Connaissez-vous TAFTA ?

Réponses prises sur le vif durant le festival Etonnants Voyageurs, lors d'une action d'information devant l'office de tourisme.

2015 05 24 etonnants taftailleurs

Côte d’Emeraude et traités de Libre Echange - Episode 3

Le CIRDI, bras armé des accords de libre échange

 Connaissez-vous le tribunal commercial de Rennes ? Peut-être, si, en tant que patron, vous avez eu un différend commercial avec un de vos pairs, ou qu’on vous a proposé d’y siéger bénévolement. En effet, ce tribunal règle entre « professionnels de la profession » les litiges commerciaux qui peuvent advenir.

L’on y est jugé par trois personnes qui ne sont pas de la magistrature, élus par leurs pairs.

Notez pour la suite que cela concerne des litiges de moins de 10 000 euros. Au dessus, c’est le Tribunal de Grande Instance qui officie, un « vrai » tribunal.

De plus, on reste dans un cadre local, départemental pour être précis. C’est généralement le « tribunal » du lieu du défendeur qui « juge ».

Notez aussi que les condamnés peuvent se pourvoir en appel, ou en cassation, comme dans la « vraie » justice.

Notez ensuite que les frais de justice sont réduits, que les « juges » sont bénévoles, qu’on peut s’y passer d’avocat à grosse rémunération.

Ce système permet de régler des petits litiges courants à moindre coût, sans encombrer les tribunaux.

C’est ce qu’on appelle un « tribunal arbitral ».

 

Mais voudriez-vous que votre Maire ou votre Gouvernement soit traîné par une entreprise canadienne ou américaine devant un tribunal privé à Washington avec l’obligation de faire dépenser par les contribuables (nous !) des fortunes en grands avocats d’affaire internationaux, en plus même d’une éventuelle condamnation qui augmenterait la note ?

Lire la suite

Côte d’Emeraude et traités de Libre Echange - Episode 1

J’ai fait un cauchemar !

La chaine de lycées privés américaine « Sea-side », spécialisée dans les métiers de la mer et appartenant en sous-marin (!) à l’organisation américaine « T’es moins que Jehova », a choisi Saint Malo pour sa première implantation en France. Le terrain est acheté et Sea-side a demandé à la Région Bretagne les aides équivalentes à celles octroyées aux lycées publics français.

Lire la suite