Linky, Gazpar, Aquarius etc... Des compteurs à dormir debout

Quand un maire généralement aussi placide que celui de Saint-Lunaire  se fâche tout rouge, il doit bien y avoir une fichue raison. D’autant qu’il est loin d’être seul à sortir de ses gonds. Un autre maire, plus méridional, Jean-Marc Pujol, Maire(L.R) de Perpignan a dû récemment présenter des excuses après avoir, contrairement à son très sceptique collègue lunairien, voulu défendre les compteurs  Linky que les Allemands ont refusé. « Les Allemands sont excessifs en tout, avait-il déclaré lors d’une réunion publique, L’Allemagne a refusé l’installation de ces compteurs, mais à côté de cela ils envoyaient des gens dans les chambres à gaz ». Regrettable maladresse, commente sobrement le JDD (30/4/2016) qui rapporte les faits. Bref, ça disjoncte grave un peu partout !

On apprend que la Belgique et l’Autriche font désormais partie du front du refus ; la très moderne Californie démonte même ces fameux compteurs.

 Le Malotru qui avait signalé, dans un édito de décembre 2015, la pertinence d’un débat sur cette question,  a voulu en savoir plus.

Linkysition

Linky 1« On s’est fait balader par ErDF... C’est un déni du service public et de la fonction d’élu ! ».

Michel Penhouët ne décolère pas. « Depuis le vote du moratoire, la pose des compteurs s’est accélérée sur la commune, des installations ont été faites à la sauvette malgré le refus de certains Lunairiens »

 Comme des dizaines de maires avant lui à travers toute la France, il a fait voter par les élus lunairiens une délibération le 4 avril en faveur d’un moratoire demandant la suspension de la pose des très controversés compteurs Linky. Moratoire voté à l’unanimité. Il s’agit bien d’une demande de moratoire et non pas de refus, précise le premier magistrat de la commune, en attente de réponses précises sur la nocivité potentielle des ondes émises par ces désormais fameux compteurs décrits comme « intelligents » ou même « communicants » par leurs promoteurs.

A l’écoute de Lunairiens venus exprimer leurs craintes, M. Vincent Bouche, adjoint chargé de l’environnement, note également l’intrusion possible dans la vie privée et une utilisation éventuellement commerciale des données de consommation.

On apprenait peu après (Ouest-France 20 mai 2016) que la commune de Lanvallay, à son tour, avait émis une délibération demandant au Syndicat départemental d’énergie électrique d’intervenir sans délai auprès d’ErDF pour lui enjoindre de « ne pas installer les compteurs communicants à Lanvallay jusqu’à nouvel ordre ». Les élus demandent, eux aussi, de prendre leur temps pour obtenir plus d’information. L’un d’entre eux résume parfaitement les enjeux : « Il n’est, économiquement et écologiquement, pas justifié de se débarrasser des compteurs actuels qui fonctionnent très bien et ont une durée de vie importante ». 60 ans contre vingt prévus pour les ultra-modernes Linky, assurent les spécialistes du sujet. A l’heure de la COP 21, l’argument s’ajoute évidemment aux précédents griefs qu’une autre élue résume en ces termes « La commune ne dispose pas, à ce jour, d’éléments contradictoires suffisants sur les facteurs de risques pour la santé des habitants et le respect de leur vie privée ».

Information pipeau : Créer du lien ou mettre en laisse ?

Avec toute la modernité associée au globish par nos décideurs (voir nos rubriques sur ce sujet), le terme Linky  (littéralement : Qui crée du lien) a pu laisser penser que cela passerait comme une lettre à la poste. L’affaire était d’ailleurs bien partie il y a quelques mois, pour les 35 millions de compteurs à remplacer (budget : 5 milliards d’euros !). Mais quelques énergumènes comme Robin des Toits et d’autres associations citoyennes ou des mouvements de consommateurs ont émis quelques doutes et semé quelques grains de sable dans cette belle mécanique.

Le débat, semble-t-il, s’ouvre un peu partout dans le pays, même si la plupart des médias, prétextant une actualité bien remplie, préfèrent attendre et voir. Dans notre région comme ailleurs, mis à part quelques élus, les politiques ne pipent mot mais surveillent de loin l’évolution en cours comme la casserole de lait sur le feu.

A Saint-Père-Marc-en-Poulet, par exemple, à la suite des demandes insistantes de quelques habitants, la mairie tente de rassurer. Elle annonce que la campagne d’installation se fera à partir de juillet 2017. Elle affirme également (Ouest-France 25/05) « donner des précisions sur les compteurs Linky ». On s’aperçoit, en fait, que ces précisions sont un simple copié-collé des documents officiels d’ErDF auquel renvoie directement le numéro téléphonique indiqué comme contact ! Bref, circulez, il n’y a rien à voir...

Rendant compte d’une réunion publique à Saint Briac sur cet « outil moderne » (Ah la modernité !), Ouest-France (27-28/02) publie un article intitulé : « Pose des compteurs Linky, il faudra y passer ». Et de citer tout au long de l’article la prose officielle et sans réplique du Directeur d’ErDF 35 qui affirme notamment : « Si on la refuse, on se met hors la loi ».

On pouvait penser qu’il faut être deux pour danser le tango et qu’un contrat signait un accord entre deux parties consentantes. Que nenni ! « Votre »compteur n’est pas le vôtre, en réalité ; il est, par délégation, possédé par le Syndicat Départemental d’énergie 35. D’où la nécessité de passer par les communes et les maires pour obtenir un moratoire, ainsi que cela s’est produit à présent pour plus d’une centaine de communes en France.

L’installation de ces compteurs prendra, si tout va bien, cinq années sur la Bretagne, six ans pour la France. Commencé fin décembre 2015 à Dinard, le remplacement des 14 000 compteurs de cette agglomération devrait se terminer en...juin 2017. Dinard pourra se targuer alors d’être parmi les trois premières villes françaises à être ainsi « modernisées » (avec Cesson et Mélesse). Saint-Malo devra attendre juillet 2017 pour faire partie du club. A moins que d’autres grains de sable n’apparaissent d’ici là ?

Face à la multiplication encore récente des demandes de moratoire, ErDF affirme «  faire le choix de privilégier la pédagogie plutôt que le passage en force ». Bref, le 49.3 en matière de compteur intelligent est remis à plus tard. En attendant, pédagogie ou non, ErDF vient de décider de changer de nom pour se démarquer de sa maison-mère EDF. Désormais, nous aurons à faire à ENEDIS. Le coût de ce changement est estimé à 300 millions d’euros par la CGT ; la Direction d’ErDF parle de 25 millions. Vous n’allez quand même pas prêter foi à des propos tenus par des « voyous » (P. Gattaz, entretien avec Le Monde 31 mai)

 

Merci aux lectrices et aux lecteurs du Malotru de faire connaître au journal toute initiative en lien avec ce sujet.

Chacun(e) maintenant peut agir en interrogeant ses voisins, sa famille, ses amis, en entamant la discussion sur les marchés, en signant les pétitions, en envoyant les lettres de refus, en contactant son maire, en participant aux réunions d'information, en distribuant des tracts dans les boites aux lettres, en commentant les articles de presse, en créant un nouveau collectif, en adhérant aux associations Priartem, Robin des toits, Next-Up, CCARRA, en faisant remonter les incidents Linky (voir lien ci-dessous), etc.

QUELQUES SITES POUR ALLER PLUS LOIN :

Recensement des incidents Linky
http://incidents.stoplinkynonmerci.org

- Site principal :
https://stoplinkynonmerci.org

- Page facebook :
Compteurs Linky : connectons les personnes qui ne s'en laissent pas compter !
https://stoplinkynonmerci.org/scl/fb

- Pétition :
https://stoplinkynonmerci.org/scl/petlink

- Agenda des collectifs avec carte de France des actions Linky programmées :
http://info.stoplinkynonmerci.org
http://info.stoplinkynonmerci.org/map.php

- Video compteur Linky
https://stoplinkynonmerci.org/scl/video

BASES DE DONNEES UTILES:

1) Liste des collectifs par département : http://collectifs.stoplinkynonmerci.org

2) Fonds documentaire Linky (articles techniques, modèles de lettres de refus, articles de presse, etc.)
http://doc.stoplinkynonmerci.org

3) Liste d'articles de presse en ligne :
http://presse.stoplinkynonmerci.org
Articles de presse pour l'Humanité :

- Articles de Presse en ligne et diffusion
https://stoplinkynonmerci.org/scl/flyer
https://stoplinkynonmerci.org/scl/mediapart
https://stoplinkynonmerci.org/scl/agvx

- Permanences d'information et refus du compteur Linky
https://www.leboncoin.fr/evenements/947066132.htm
https://www.leboncoin.fr/evenements/945728399.htm
 

- Kit de refus du compteur Linky
https://stoplinkynonmerci.org/scl/krl
https://stoplinkynonmerci.org/scl/krlm
https://stoplinkynonmerci.org/scl/eric

- Contact :
https://stoplinkynonmerci.org/spip.php?page=contact

 

divers démocratie tout2 autre