Brèves

 

Echos de la conférence sur la Transition

Echos de la conférence d’Hervé Roussel*

Invité par le Comité local Attac Saint Malo – Jersey, Hervé Roussel, a développé lors d’une conférence le 21 octobre dernier2016 10 21 conf transition3legere à Saint Malo les axes forts de l’action d‘Attac au sein du mouvement de la transition. Au cours de son intervention et du riche débat qui a suivi, Hervé Roussel a situé les luttes engagées par divers mouvements tant au sein de notre société qu’au niveau mondial afin de parvenir à découpler dans l’esprit des populations les notions de PIB et bonheur. Il s’agit de dépasser le capitalisme par la non adhésion au système, le refus de la croissance et  la nécessité d’imposer des limites à l’activité humaine. Rappelant la déclaration finale du Forum Social Mondial de Bélem qui  définit la nécessaire transition comme un processus permanent de construction d’alternatives, il résume la position d’Attac selon laquelle il ne suffit pas, en effet, de clamer qu’un autre monde est possible sans s’engager à le construire. Citant Gus Massiah**, il situe le combat pour la transition aux trois niveaux local, régional et national en résonnance avec les mouvements qui se structurent au niveau mondial. Pour Attac il s’agit avant tout de  nous réapproprier les questions qui nous concernent et de contribuer à donner du sens aux initiatives qui surgissent dans de nombreux secteurs de la société. La transition est une voie que l’on explore. Lutter et construire sont des actes forts, le prélude à un rapport de force qui permettra d’évoluer vers un pouvoir partagé et non délégué.

 

*Membre de la commission  “Alternativesˮ d’Attac et du Collectif pour une transition citoyenne http://www.transitioncitoyenne.org/historique/

**Co-fondateur de l’Association internationale de techniciens, experts et chercheurs (Aitec), membre du Conseil scientifique d’Attac-France et membre du Conseil international du Forum social mondial.

ERB souffle sur l'Air Breizh

Pollution de l'air à Saint Malo : Eaux et Rivières de Bretagne demande à Air Breiz de nouvelles mesures de la qualité de l'air

Erb 1

Confirmant de nombreuses études d'organismes nationaux et internationaux alertant sur les conséquences de la pollution sur la santé, une enquête de Santé Publique France parue ce 21 juin informait que 9% de la mortalité en France continentale serait due à la pollution de l'air issue de l'activité humaine et que l'émission de particules finesse se situerait au troisième rang en matière d'impact sur la mortalité derrière le tabac et juste derrière l'alcool. C'est dire l'importance des mobilisations citoyennes pour exiger des industriels et des autorités compétentes des mesures destinées à réduire cette pollution.

C'est ainsi que de nombreuses actions, posant la question de la pollution de l'air à Saint Malo, ont été menées depuis le mois d'octobre 2015 : balade toxique, pétition, conférence, interpellation des institutions régionales et locales...

Ces mobilisations commencent à produire des résultats puisque certaines de nos demandes ont été entendues et vont être prises en compte ! En effet, en réponse à notre courrier, la mairie nous informe qu'un devis a été demandé à Airbreiz pour de nouvelles analyses de l’air, intégrant la mesure des particules fines et moins fines.

Nous en saurons plus à la fin de l’été, la ville ayant accepté de nous rencontrer sur ce sujet.

Nous restons extrêmement vigilants sur les contenus qui seront proposés par Air Breizh et retenus ensuite par les élus de St Malo.

Et nous continuerons à nous mobiliser sur ce problème d'intérêt général dont dépend la qualité de vie et la santé de la population malouine.

Les nuits sont enceintes …

Les nuits sont enceintes …

2016 04 16 nuit debout st malo11

Cette nuit accouchera-t-elle ? Le  16 avril, ou le 47 mars selon le calendrier marsien, des voix se sont faites entendre, de celles que l’on entend dans les lieux habituels de la contestation malouine, certes, mais aussi et surtout de celles que l’on n’entend pas ou peu ou pas assez. Le besoin de s’exprimer sur les sujets les plus divers a fait venir sur la place Chateaubriand des personnes de tous âges, actifs, retraités, étudiants, lycéens. La liberté ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. La parole étant libre, on en a usé, passant du combat contre la loi El Khomri, du sens du travail, du besoin de construire une alternative à partir du mouvement, aux heurs et malheurs de l’école, au  combat de Phytomer, des marins de Condor, au témoignage sur les dernières manifestations de Rennes, en passant par l’éloge du loisir et du temps pour soi, les manœuvres municipales autour du conseil municipal des jeunes, la privatisation des espaces publics (la place Lamennais, le château du Nessay à Saint Briac)… De tout, je vous dis. J’abrège, pour ne pas lasser. Mais quel dynamisme malgré le froid qui nous statufiait sur place ! Quelle joie au milieu de cette désespérance politique qui nous assaille depuis si longtemps ! Quel soleil dans la grisaille des renoncements de tous ordres. Quelle force face à cette sénescence du refus de combattre ! Quelle chaleur humaine face au cynisme des puissances de l’argent. La prochaine nuit c’est cette semaine, le 22 avril…non, le 53 mars, 19h place Chateaubriand à partir de 19h. Pour aider à la mise au monde.

…et nul ne connaît le jour qui naîtra (proverbe turc)

___________

Le titre fait référence à  un article de 2011 d’Edgard Morin qui n’a rien perdu de son actualité :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/08/edgar-morin-les-nuits-sont-enceintes_1462821_3232.html

Le Ma-Lo-Tru... Dans-La-Rue !

Belle manifestation ce jeudi 30 mars à St Malo, contre la loi-travail mais aussi contre tout ce pourquoi nous n'avons pas voté en 2012... Beaucoup de jeunes, et de moins jeunes, et de soleil, et de dynamisme...

 

Communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme de Saint-Malo

A l’appel de la Ligue des Droits de l’Homme, un communiqué signé par plusieurs organisations a été adressé aux médias locaux pour dénoncer la pétition raciste et xénophobe contre l’ouverture d’une mosquée à Saint Malo :

 

Une pétition prétendant s’exprimer au nom de « l’immense majorité des Malouins » s’oppose à la construction d’une mosquée sur la commune de Saint-Malo.

Les initiateurs de cette pétition justifient leur demande en usant d’une rhétorique qui introduit des clivages et des haines potentielles au sein de la République et, dans ce cas précis de la population de notre région.

Rappelons que notre Constitution affirme dans son article 1, que la France est

« une République indivisible, laïque, démocratique et sociale .Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

Quelles que soient ses convictions privées à l’égard du fait religieux, l’immense majorité des citoyens de notre région revendique son attachement au principe de laïcité garant du vivre ensemble.

 

Communiqué de la LDH soutenue par des associations (ATTAC, 6 j’ose) et des partis politiques (PCF-PRG-EELV)

Ne craignez pas la lettre

LetterLe Malotru publie une lettre d'information parcimonieusement régulière.

Vous serez ainsi certains de ne manquer aucun article publié.

Vous ne serez pas surchargés de malotrucs et votre adresse ne sera pas communiquée ni utilisée à d'autres fins.

Alors, n'hésitez pas ! inscrivez-vous à "La lettre du Malotru" en indiquant votre adresse couriel dans le cadre placé sur la colonne de gauche du site. Vous devrez ensuite confirmer votre inscription sur le couriel que vous recevrez quelques minutes plus tard.

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment (lien de désinscription sur chaque lettre).

Votre inscription nous permettra de mesurer la fidélité et l'évolution de notre lectorat.

Merci

Aidons le peuple grec

Soutien greceLa situation sanitaire en Grèce est alarmante. Le système de santé grec et l’état de santé de la population ne cessent de se dégrader : baisse de 40 % du budget santé, augmentation de la mortalité infantile et des naissances de nourrissons en insuffisance pondérale,  baisse du taux de vaccination des enfants…Le nombre de dépressions sévères s’est multiplié par 2,5 et le taux de suicide a augmenté de 35 % depuis 2011. Selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), un tiers de la population n’a plus de couverture maladie depuis la crise et les mesures d’austérité appliquées à partir de 2009.

En Grèce, des personnels de santé se sont mobilisés pour créer des dispensaires et des pharmacies autogérés. Aujourd’hui, plus de 50 dispensaires solidaires sociaux fonctionnent dans tout le pays grâce à l’action et au travail de bénévoles : médecins généralistes ou spécialistes, pharmaciens, autres professionnels de santé ainsi que des citoyen-n-es. Environ 700 bénévoles y participent en tant que permanents ou membres de réseaux affiliés.

Ils manquent cruellement de médicaments, de consommables et de matériel médical. L’association Bretagne Grèce Solidarité Santé s’associe au mouvement national de solidarité avec la Grèce et lance une opération de collecte auprès des secteurs concernés.

 

Pour tout renseignement, contacter le Collectif Malouin de Soutien au Peuple Grec collectifgrece.stmalo@gmail.com

Le collectif Stop TAFTA et les élections régionales

Logotafta3Dans le cadre de la campagne électorale pour les élections régionales, le collectif Stop TAFTA du Pays Malouin et du pays de Rance a interrogé les candidats sur leurs positions concernant le projet d’accord transatlantique baptisé TAFTA. Les négociations en cours entre l’Union Européenne et les Etats Unis ne font l’objet d’aucune communication de la part des instances européennes, cependant les informations qui filtrent sur les textes qui s’élaborent font apparaître des risques graves pour la démocratie locale et cherchent à limiter fortement les responsabilités et les pouvoirs de décision des collectivités à tous les niveaux.

Voici le document transmis aux listes suivantes :

Pour une Bretagne Sociale et écologique (X. Compain)

Debout La France (J.J. Foucher)

Lutte Ouvrière (V. Hamon)

Pour La Bretagne (J.Y. Le Drian)

Le choix de la Bretagne (M. Le Fur)

Une autre voie pour la Bretagne (R. Louail)

Oui La Bretagne (C. Troadec)

 

A l’heure où cet article a été publié, les listes de X. Compain,  R. Louail et J.Y Le Drian ont fait connaître leur réponse.

A l'eau, à l'eau ...

A l eau

Apparemment il n’y avait pas d’abonné au numéro demandé. Une dizaine de militants de l’association « Osons » et du Collectif eau ont accueilli les conseillers municipaux de Saint Malo le 1er octobre, pour les alerter sur le vote du point …65 de l’ordre du jour du conseil municipal, qui traitait de l’attribution de la délégation de service public à l’un des deux candidats qui s’étaient manifestés. Le texte intégral du communiqué qui était paru dans la presse, et qui signalait plusieurs points discutables de la procédure et son manque de transparence (de la décision de préférer la délégation de service public à la régie publique jusqu’aux réponses des deux sociétés à l’appel d’offre)  a été distribué aux membres du conseil. Tous l’ont accepté poliment, certain-e-s se sont arrêté-e-s pour échanger sur les critiques exprimées dans le document. Ne nous y trompons pas. La majorité municipale n’a jamais souhaité que le débat s’instaure vraiment avec la population malouine sur cette question importante. Mais du moins, tous ont accueilli la démarche avec courtoise. Tous sauf… l’adjoint porteur du dossier qui, refusant le document, a fait savoir avec brutalité à ceux qui tentaient de l‘interpeler qu’il ne voulait pas nous entendre, qu’il n’avait rien à nous dire, qu’il savait ce qu’il avait à faire, en un mot que les personnes présentes n’avaient pas voix au chapitre.

C’est vrai, quoi, le débat démocratique est d’autant plus facile que l’on discute entre personnes du même avis. Ne trouvez-vous pas ? Et que de simples citoyens veuillent faire entendre leurs critiques, alors là, franchement, ça ne coule pas de source. Reconnaissons à cet adjoint sa parfaite conformité avec ce qui semble être la culture commune de cette majorité.

COMMUNIQUE DU COLLECTIF MALOUIN DE SOUTIEN AU PEUPLE GREC

Dimanche 7 juillet au soir, un rassemblement des acteurs malouins de la solidarité avec le peuple grec était organisé Porte Saint Vincent pour saluer la victoire sans appel du non au référendum. La joie des participants n’a cependant pas occulté les dangers qui guettent le gouvernement grec face à l’acharnement des représentants de la BCE, du FMI et de la Commission Européenne, mais aussi des chefs d’états de plusieurs pays européens, plus désireux de mettre la Grèce au pas que d’aider la démocratie grecque à se reconstruire et d’exercer une véritable solidarité européenne. L’orateur a rappelé la nécessité de soutenir plus fortement que jamais le peuple grec dans le bras de fer qui l’oppose aux institutions financières et politiques européennes.

Manif coll grece

Lire la suite

Petite, mais déterminée

Manifestation de soutien au peuple grec le 20 mai à Rennes. Assistance peu nombreuse mais bien visible et déterminée. Le collectif malouin était bien représenté. Manif rennes 1

 

Soutenir la Grèce, avenir de l'Europe

Avant de faire retour sur la conférence-débat du 11 juin, le Collectif de soutien à la Grèce vous appelle à manifester samedi 20 juin à Rennes.

En cliquant sur les liens, vous accèderez aux textes.

Tract semaine europeenne grece

Le prix fort

Nous devons aujourd’hui nous confondre en excuses…Tiens, un alexandrin ! A quoi cela rime-t-il de commencer ce billet par un vers ? Il se trouve parfois que le hasard abuse. Encore un ! Bon, arrêtons là, on se lasse de tout, même des bonnes choses. Venons-en aux faits.

Lutter sans se lasser, se dépasser toujours. Association d’éducation populaire tournée vers l’action, le comité local Attac Saint Malo – Jersey avait souhaité, en accord avec le cinéma de Dinard « Les deux Alizés » organiser une projection-débat à partir du film d’Harold Crooks « Le prix à payer ». Quoi de plus opportun en  ces temps difficiles, que de s’intéresser à ces pays, ces îles, où les spéculateurs alliés aux politiques, font à coup de milliards des profits mirifiques. Zut, voilà que ça recommence…

 

Lire la suite