Folder 50 Dossier Littoral breton

Le projet de Michel Giboire sur l’île de Berder ne se fera pas

Le projet

Michel Giboire prévoyait d’y construire un hôtel 4 ou 5 étoiles de 80 chambres avec piscine, spa, hammam et bar, ainsi qu’un restaurant "pieds dans l’eau" dans l’une des deux maisons situées près du passage qui donne accès à l’île, le tout complété par un parking d’une centaine de places. Ceci, tout en assurant la population de son "souhait de préserver et de mettre en valeur l’environnement exceptionnel de Berder.»

On parlait même de « restauration du patrimoine » ? Restau oui mais patrimoine1

La lutte paie

L’association « Berder ensemble » gagne la bataille contre le projet2, 3.

Le tribunal administratif de Rennes n’y va pas par quatre chemins4 :

«125-  Il est constant que l’île de Berder est située dans un espace proche du rivage. En outre cette île, qui ne comporte sur un espace réduit de sa surface qu’un ensemble immobilier d’une dizaine de bâtiments anciennement à usage de centre de loisirs, ne constitue pas un espace urbanisé au sens des dispositions de l’article L. 121-13 du code de l’urbanisme. Il en résulte que’une extnsion du secteur bâti, même limitée, ne peut être admise sur l’île de Berder en application de ces dispositions.

126- Or il ressort du rapport de présentation du plan local d’ubanisme précité comme des dispositions du règlement que les auteurs du plan local d’urbanisme ont entendu permettre une extension des bâtiments existants à hauteur de 30% maximum de leur emprise au sol. Une telle opération, ainsi permise, dans un secteur faiblement construit ne préente pas le caractère d’une extension limitée de l’urbanisation au sens des dispositions de l’article L. 121-13 du code de l’urbanisme. Par suite, le règlement ainsi applicable sur l’île de Berder doit être annulé en tant qu’il autorise un tel aménagement non limité. »

 

Le communiqué du 12 juillet 2021 de l’association de défense du site « Berder ensemble » :

Nous venons d’apprendre la décision du tribunal administratif de Rennes datée du 12 juillet 2021 qui annule partiellement le plan local d’urbanisme de la commune de Larmor-Baden et qui met particulièrement en cause le projet du groupe Giboire sur l’île de Berder.

C’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui avaient conscience des graves menaces que faisait peser ce projet sur cette île emblématique.

C’est aussi un désaveu lourd pour le maire de Larmor-Baden qui tentait de faire passer en force et en tout illégalité un projet d’aménagement absurde et disproportionné sur cette île préservée.

Il faut maintenant trouver un avenir durable pour l’île de Berder, et nous savons pouvoir compter sur tous les amis de Berder Ensemble, mais au-delà aussi sur les réflexions convergentes du Conservatoire du Littoral, du Parc Naturel Régional, et nous espérons associer aussi le département du Morbihan et la région Bretagne pour inventer à Berder une vie de solidarité enrichissante et innovante.

Oui bien sûr, on peut faire un lieu public à Berder !

 

Sources

1 Description du projet sur le site de l'association Berder Ensemble.

2 Le groupe Giboire abandonne son projet d'hôtel de luxe sur l'île privée de Berder dans le Golfe du Morbihan. Article publié sur France bleu, le 13/07/2021.

3 Le groupe Giboire abandonne son projet d'hôtel sur l'île privée de Berder. Article publié sure FranceTVinfo Bretagne, le 13/07/2021.

4 Texte intégral du délibéré du tribunal administratif de Rennes N° 1803926.

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 20/10/2021