Le Malotru

Le site du contre-journal local de la côte d'Emeraude

Dialogue rance3

Editorial :

Malotru radio final

Le temps costesméraldien est pluvieux chaque jour (et plus vieux chaque jour d'un jour), l’occasion pour le Malotru d’écouter la radio.

Retour sur quelques émissions de gazouillis à effet de serre.

                                                                                               

Les nouvelles fraîches

Loi-travail XXL à St Malo

Attac St Malo a participé à sa façon à la manifestation du 12 septembre contre la loi-travail XXL

ON NESSAY DE NOUS AVOIR…

…mais on ne réussit pas toujours. Il y a eu Bardon et l’Hôtel des impôts de Saint Malo intra-muros acheté par la ville à l’Etat pour 1,5 millions avec le projet d’en faire un musée maritime et mirajuteusement transformé en hôtel 4 étoiles, il y a Raulic et son ensemble matriochka d’hôtel-restaurant-spa 5 étoiles-résidence de tourisme-villas-école internationale sur le camping des Nielles… Sans compter les rumeurs que nous ramènent les vents du littoral et qui rameutent les rapaces en quête de rapines. Le parc de la Briantais à Saint Malo, Port Breton à Dinard. Vous me direz, une rumeur ça va, ça vient, ça s’en va comme un tout petit rien…Oui, mais ça peut revenir !  Le littoral de la Côte d’Emeraude suscite bien des convoitises chez nos investisseurs ultralibéraux toujours intéressés par le bien public quand il peut devenir rentable.

Nessay 2
 

Lire la suite

ET SI LE F-HAINE...

 ... OU SES CLONES DE LA DROITE EXTREME NOUS GOUVERNAIENT...Fachosphere

Le texte qui suit (« Les loups... ») était rédigé en grande partie lorsque Le Malotru a été informé des attaques infâmes dont La Droguerie de Marine a été victime à la fin du mois de mars.

 Le propriétaire de cette librairie de Saint-Servan (Saint-Malo), Loïc Josse, a reçu des menaces sérieuses après avoir consacré une de ses vitrines au rejet de l’idéologie d’extrême droite. Certains n’ont pas apprécié de voir des ouvrages de sociologues, d’essayistes, de romanciers même, indiquer clairement la nature du Front National ou relater les hauts faits de ses membres ou de ses proches.

« Nous avons reçu des menaces, des insultes, des injures, des dizaines de messages provenant de comptes Facebook plus ou moins existants, des « avis » infects sur notre page et sur notre compte Google, de l’intox à bloc » a déclaré Loïc Josse qui a souhaité mettre les choses au point sans tomber dans la « victimisation » si chère à ses propres agresseurs.

Tout semble parti, selon ses observations, d’«un  article bidon d’un site contrôlé par des identitaires ». Cela indique le type de stratégie « virale » dont sont capables ces malfaisants haineux en Bretagne même. Cela indique aussi une entreprise délibérée d’intimidation politique et culturelle, ainsi que le degré potentiel de violence envisagé par celles et ceux qui se cachent derrière le visage souriant d’une affiche annonçant « la France apaisée ».

Pour Loïc Josse, « cela montre clairement ce qui arriverait demain si l’on laissait le F Haine prendre le pouvoir » Sa détermination rejoint la nôtre : «  Nous continuerons à défendre la liberté d’expression, la démocratie, les identités additives et non pas exclusives, ouvertes sur le monde. A faire notre travail de libraires. »

Le reveLéo Ferré chantait Aragon

"C'était un temps déraisonnable

On  avait mis les morts à table

On prenait les loups pour des chiens." 

Lire la suite

Savez-vous planquer vos sous ?

Un rassemblement surprise organisé par le comité local Attac Saint Malo – Jersey a rassemblé au matin de ce samedi  14 janvier une trentaine d’adhérent.e.s devant l’agence de la BNP située rue Jean Jaurès. La banque visée est présente dans de nombreux paradis fiscaux, comme d’autres grandes banques françaises,  où elle détient près de 200 filiales, et où  elle place le tiers  de ses énormes bénéfices, qui échappent ainsi à l’impôt. Alors que le nombre de personnes en dessous du seuil de pauvreté atteint en France les 9 millions (en augmentation de plus d’1 million de personnes depuis 10 ans), et que l’Etat manque de moyens pour répondre aux besoins en matière de services publics, comme actuellement la santé, mais aussi pour faire face aux urgences sociales et écologiques, on évalue entre 60 et 80 milliards la perte de recettes pour le fisc du fait de l’évasion fiscale.

Lire la suite

La transition ou l’envol des oiseaux noirs

« On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d’y faire leur nid ». (proverbe chinois)
On l’a constaté le 13 novembre dernier à Paramé, lors de la Journée de la Transition qui a rassemblé une quinzaine d’associations (et fait suite à une conférence d'Attac sur le même thème, et qui a donné lieu à un article ici-même).L’avenir existe, il est jeune, convivial et  déborde d’enthousiasme et d’imagination. Alors que...

2016 11 13 journee transition 25

 

Lire la suite